Un sentiment plus fort que la peur – Marc Levy

un-sentiment-plus-fort-que-la-peur-434194

On m’a offert mon tout premier Marc Levy pour mon anniversaire, je l’ai lu en moins d’un moi sachant que je lisais d’autre livres en même temps. On m’avait déjà parlé de lui comme quoi son style ressemble à celui de Guillaume Musso, mais je voulais me faire ma propre opinion. Bien sûr comme je n’en ai lu qu’un , les autres ne vont pas tarder à suivre je pense,  je ne peux pas vraiment comparer Musso et Levy.

 

Résumé: Dans l’épave d’un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l’énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu’à toucher du doigt l’un des secrets les mieux gardés de notre temps.

 

Mon avis:  En lisant les commentaires sur booknode.com  j’ai vite compris que je ne suis pas la seule à avoir un avis pour le moins mitigé.
C’est mon premier Marc Levy, on me l’a offert pour mon anniversaire. On entend tellement parler de l’auteur que je savais d’emblée que je risquais d’être bien déçu, heureusement je ne le suis pas vraiment. En effet bien que l’histoire ne m’ai pas transporté elle fut agréable à lire. Je ne suis pas vraiment fan de l’histoire qu’on étudie en classe, c’est donc une des raisons pour lesquelles, et la plus importante je pense, que je n’ai pas vraiment aimé. Heureusement la fin rattrape toutes ses dates etc…
On m’a également prêter « et si c’était vrai… » que je compte bien lire, ainsi que sa suite ou un autre livre de Marc Levy afin de me forger une vrai opinion sur l’écrivain.

Extraits: 

  • On vit dans un drôle de monde, il y a des limites a tout, notre bon maire veut même limiter la consommation de sodas dans les salles de cinéma, mais pour freiner la connerie de nos élus, rien! Il devrait y avoir des loins pour les mettre eux aussi à l’amende quand ils dépassent la norme tolérable de l’ignorance.
  • – J’ai un scoop pour toi, Olson, si tu veux bien te relever.
    Olson se redressa et se cogna la tête.
    – C’est quoi ton scoop ?
    – Un crétin vient de se cogner le crâne. Bonne journée, Olson.
    Andrew se dirigea vers les ascenseurs en sifflotant.

 

  • « Aujourd’hui, je ne sais plus en quoi je crois. En la vie probablement, à la peur de la perdre et bizarrement jamais à celle de la foutre en l’air. »
    – Impressionnant, siffla Andrew. c’et à se demander s’il faut du courage ou de l’inconscience pour aller s’aventurer sur de tels sommets.
    – Le courage, e n’est qu’un sentiment plus fort que la peur, dit Suzie.
Publicités

3 réflexions sur “Un sentiment plus fort que la peur – Marc Levy

  1. Malgré ton avis mitigé, j’ai très envie de le découvrir ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s